Animation de médias sociaux

Icone-Animation

 

Plusieurs organisations ont malheureusement appris « à la dure » que l’animation d’une page Facebook ou d’un compte Twitter ne pouvait se limiter à copier/coller un hyperlien à leur communiqué de presse. Le fait qu’on parle d’ami(e)s sur Facebook et d’abonné(e)s sur Twitter n’est pas qu’un caprice linguistique de leurs fondateurs. Qui plus est, chaque réseau possède des caractéristiques technologiques, génèrent des attentes différentes dont il faut impérativement tenir compte.

Cette personnalisation est la première des caractéristiques de l’approche préconisée par Flanagan Relations publiques. La deuxième concerne l’attention apportée à mettre en valeur les co-créateurs qui ne demandent qu’à vous appuyer et dont la crédibilité ne peut être qu’un atout. Enfin, Flanagan Relations publiques accorde une importance fanatique à la mesure continue des résultats obtenus afin d’optimiser en continu la communication et les conversations.

 

Titre-Methodo

1. Identifier les contenus

Les réseaux sociaux sont très gourmands en information. Toutes les études le démontrent : la fréquence de publication est un facteur déterminant du succès. Il s’agit donc d’identifier autant à l’interne qu’à l’externe de l’organisation tous les contenus susceptibles d’intéresser les publics visés. La méthodologie de veille développé par Flanagan relations publiques s’avèrent à ce chapitre un atout indéniable.


2. Planifier les publications

Il importe d’une part de développer une politique rédactionnelle, de se définir un style et, d’autre part, de disposer d’un calendrier de publication afin d’être en mesure de soutenir le rythme sans faire de concession à la qualité des informations.


3. Mesurer

À quelle heure, quelles journées les publics sont en ligne ? Quels sont les sujets ou encore les traitements qui ont le plus retenu l’attention ou suscité le plus d’interactions ? Seule une mesure continue permet d’éviter de répéter les erreurs et de multiplier les bons coups.